AccueilBlogsActualitésCréations et défaillances des entreprises françaises

En France, créer son entreprise n’est pas une mince affaire : entre les nombreuses formalités de création, la fiscalité et la concurrence ; mieux vaut être sûr de votre coup.

  • Selon des chiffres de l’INSEE, on constate en 2015 un recul de 4,66% (par rapport à l’année précédente) des créations d’entreprises tous secteurs confondus.
    Année Nombre de créations d’entreprises Variation n-1
    2009 580 193 75,05%
    2010 622 036 7,21%
    2011 549 788 -11,61%
    2012 549 967 0,03%
    2013 538 182 -2,14%
    2014 550 733 2,33%
    2015 525 076 -4,66%
  • Toujours selon l’INSEE, les défaillances (à distinguer des cessations totales d’activité) de sociétés en 2015 s’élève à 63 159, tous secteurs confondus ; soit une hausse de 1,17% par rapport à 2014.
    Année Nombre de sociétés défaillantes Variation n-1
    2009 63 205 13,76%
    2010 60 330 -4,55%
    2011 59 493 -1,39%
    2012 61 095 2,69%
    2013 62 532 2,35%
    2014 62 430 -0,16%
    2015 63 159 1,17%

Il convient de noter que le coût pour la fermeture d’une société (dissolution – liquidation) est plus élevé que pour une création, raison pour laquelle beaucoup de sociétés qui n’ont plus aucune activité ne procèdent pas aux formalités et apparaissent donc toujours dans le base des Registres du Commerce et des Sociétés.